#24 : NE CULPABILISEZ PAS EN CAS D’ECARTS

Vous avez pris de nouvelles bonnes habitudes alimentaires. Vos changements sont perceptibles et votre progression aussi. Problème : vous n’osez plus faire d’écart de peur de revenir en arrière et d’anéantir vos efforts. Si cela est votre cas, lisez bien ce qui va suivre.
.
Manger plus sainement et pratiquer une activité physique régulière est indispensable pour améliorer sa qualité de vie et se sentir en forme. Cependant, lorsque l’organisme s’habitue à un changement d’habitude, les modifications physiques peuvent stagner. S’autoriser un écart de temps en temps peut casser cette routine et participer à votre progression. La notion de plaisir est capital dans un contexte de changement durable. Cet écart doit justement être présent pour vous éviter toute frustration nuisible dans une démarche de progression. S’autoriser un écart de temps en temps permet également d’éviter un craquage alimentaire où vous ne seriez plus capable de manger une quantité modérée d’aliments riches dû à une accumulation de frustration. Une alimentation saine doit s’inscrire dans une démarche de plaisir tout autant que le fait de s’accorder à l’occasion des extras ne faisant pas partie de vos habitudes alimentaires :


« Le mieux est l’ennemi du bien ». 💭


 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s